• Avec la chaleur de l'été, on aime terminer la journée avec un repas léger. Je vous propose aujourd'hui une tarte poivrons-tomates, sans gluten. Les ingrédients se trouvent très facilement en magasin bio et la tarte est très simple à réaliser.

     Tarte poivrons-tomates sans gluten

    Ingrédients  :

    Pour la pâte         

    - 1 œuf 
    - 70 g de purée d'amande
    - 1 cuillère à soupe de tamari 
    - des herbes de Provence
    - 120 g de farine de riz
    - un peu d'eau si nécessaire

     

    Pour la garniture         

    - 2 poivrons
    - 4 à 5 tomates
    - quelques olives vertes
    - quelques olives noires
    - des herbes de Provence
     

    La réalisation est toute simple

            

    - Dans un récipient, mélanger l'œuf, la purée d'amande et le tamari.
    - Rajouter les herbes de Provence et la farine.
    - Former une boule qui ne doit pas être friable ni trop collante. Rajouter un peu d'eau si nécessaire.

    - Etaler la pâte directement sur du papier sulfurisé sans la laisser reposer et garnir le plat à tarte.

    - Couper les poivrons en fines lamelles et les disposer sur le fond de la tarte. Si vous préférez, vous pouvez ôter la peau après les avoir fait grillés au four. Il faudra par contre commencer par cette étape.                                                                                                - Couper les tomates en fines tranches et les disposer sur les poivrons.
    - Parsemer d'herbes de Provence.   

    - Cuire environ 45 minutes à 180°.

         - Après la cuisson, parsemer la tarte d'olives découpées en lamelles.
     

    Tarte poivrons-tomates sans gluten

     

    La tarte se mange aussi bien tiède que froide. Personnellement, je préfère la déguster rafraichie accompagnée d'une bonne salade.Vous pouvez également varier les légumes à volonté !

    Attention, comme la pâte est sans gluten, elle a un peu moins de tenue qu'une pâte classique, alors n'hésitez pas à utiliser une spatule à dessert pour servir !

     

    !! Bon appétit !!

     

    Boutique ALittleMarket

     


    4 commentaires
  • Rapide, nutritif, avec, entre autre, des protéines bien assimilées et peu onéreux, l’œuf à la coque peut composer un repas simple, équilibré et rapide à préparer.

    Il est bien souvent accompagné de pain, les mouillettes. Faciles à tremper mais très bourratives et moins digestes que l’œuf surtout lorsqu'on tolère mal le gluten !

    On peut les remplacer ou les accompagner de légumes à la vapeur ou grillés. Les asperges sont les légumes les plus fréquemment choisis mais vous pouvez aussi varier pour des carottes, des courgettes, du céleri, des brocolis… Il n’y a que l’embarras du choix !

     

    Les coquetiers

     

    Quelques petites astuces pour cuire son œuf, 3 minutes dans l’eau bouillante mais aussi :

    • Déposer délicatement l’œuf dans l’eau à l’aide d’une cuillère à soupe permet de limiter les chocs.
    • Si l’œuf est à température ambiante, le choc thermique est moindre et cela réduit les risques de fêlure de la coquille.
    • Il est aussi possible de percer la coquille de l’œuf afin d’éviter son éclatement.
    • Certains mettent du sel ou du vinaigre dans l’eau de cuisson pour éviter que le blanc ne s’échappe en cas de fêlure de la coquille.

     

    Oeuf à la coque

     

    Il est important de choisir des œufs bien frais, jusqu'à 7 à 9 jours après la ponte, bio de préférence.

     

    Vous connaissez la petite astuce de grand-mère pour savoir si votre œuf est encore « frais » ?

    Il suffit de plonger les œufs dans un récipient rempli d’eau !    ​             

    • Si les œufs qui coulent : ils sont encore frais. Vous pouvez donc les consommer à la coque par exemple.
    • Si les œufs flottent vers le milieu : ils sont encore bons mais il faut les consommer rapidement mais bien cuis comme en omelette ou œuf dur, pas d’œuf à la coque !
    • Et s’ils flottent vers le haut, c’est qu’il ne sont plus consommables. Il faudra les jeter !

    En résumé, plus l’œuf flotte, moins il est frais, et plus l’œuf coule, plus il est frais !

     

    Fraîcheur des oeufs

     
    J'avoue que j'ai la chance d'avoir des poules qui me font de bons œufs. Mais pour savoir si les œufs que vous achetez sont bio ou pas, il vous suffit de lire le premier chiffre du code imprimé sur la coquille.
     
    Vous aurez ainsi une indication sur le mode d'élevage de la poule : 
     
    • 0 : œuf bio : oeuf de poule élevée en plein air en conformité avec le cahier des charges de l’agriculture biologique (élevages moins denses, avec abris et végétation, alimentation bio à 90%).
    • 1 : œuf de poule élevée en plein air : œuf de poule élevée en plein air (parcours extérieur essentiellement recouvert de végétation, au moins 4m2 par poule).
    • 2 : œuf de poule élevée au sol : œuf de poule élevée au sol (les poules sont élevées dans des bâtiments et n’ont pas accès à l’air libre)

    • 3 : œuf de poule élevée en cage (batterie) : œuf de poule élevée en cage (les poules sont dans des cages souvent peu aménagées, de taille très réduite).

     

     

    Alors bon appétit !

     

     Boutique ALittleMarket

     

     


    7 commentaires
  • Vous aimez les macarons aux amandes ? Moi, je les adore ! 

     

    Macarons aux amandes

     

    L’inconvénient, c'est qu'ils sont souvent bien trop sucrés à mon goût.

    Il m’est arrivé une fois d’en acheter sur un marché artisanal. Ils étaient exactement comme je les aime : goûteux, moelleux à cœur. Ils étaient délicieux ! Mais bien sûr, j’ai jeté le sachet... et les coordonnées avec…


    Alors me voilà à mes fourneaux, à la recherche du goût laissé par le souvenirs de de ces délicieux macarons.

    Ces biscuits sont réalisés avec de la poudre d’amande, du sucre et du blanc d’œuf. Dans toutes les recettes que j’ai pu trouver, la proportion de sucre est la plus importante. Alors je vous propose de faire l’inverse et de mettre plus de poudre d’amande que de sucre. Vous allez voir, essayer cette recette, c’est l’adopter ! Vous allez vous régaler !

     

    Macarons aux amandes :


                                                    - 350 g de poudre d’amandes
                                                    - 300 g de sucre de canne blond
                                                    - 3 blancs d'œufs


    Mélangez bien la poudre d’amandes et le sucre. Rajoutez ensuite les blancs d’œufs et mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse. Roulez des petites boules avec vos mains légèrement mouillées et déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire un peu moins de 10 minutes, juste le temps de laisser les macarons prendre de la couleur (mais pas trop !).

     

    Macarons aux amandes

     

    Ensuite, prenez un temps pour vous, un doux moment cocooning et réconfortant pour déguster ces macarons accompagnés d'un bon thé. Mais... vous pouvez aussi les partager avec ceux que vous aimez, il devrait y en avoir assez ;)


    Bonne dégustation !

     

     


    4 commentaires
  • L’automne revient et avec lui, la saison des pommes. Car même si nous pouvons trouver ces fruits sur les étals toute l’année, les meilleurs mois pour les consommer sont quand même d’octobre à avril parce qu’elles ont mûri dans l’arbre.Différentes variétés s’enchaînent et nous permettent de les manger fraîches tout au long de cette période.

     

     

    Bien sûr, il existe différentes façons de les consommer : la manger crue, la faire cuire, la consommer en jus… Chacun ses goûts et ses envies selon le moment aussi.

    Avec le froid qui revient, je vous propose de les manger cuites pour se réchauffer. C’est donc le moment de sortir les Apple Bakers du placard. Vous savez, ces petits plats individuels pour cuire les pommes au four.

     Apple baker

     

    Ils ont un petit pic central sur lequel on dispose la pomme évidée. Ensuite, on la garnit  à son goût : beurre ou graisse de coco, sucre ou sirop d'agave par exemple, épices comme la cannelle ou le gingembre, fruits secs comme des noix, des amandes ou des raisins secs.... On peut également rajouter d’autres fruits frais qui sont délicieux rajoutés aux pommes. Je pense aux poires, aux prunes, aux pêches, aux baies… Bref, il y a de quoi satisfaire tous les appétits !!  Chaque membre de la famille peut garnir sa pomme selon ses envies et c'est un des avantages de ces pots individuels.

    Le pic permet une cuisson bien à cœur du fruit et le fait de servir la pomme dans son plat de cuisson conserve sa douce chaleur un peu plus longtemps. Chacun pourra ainsi bénéficier du jus de cuisson de sa pomme ce qui n’est pas forcément le cas lorsque l’on utilise un plat collectif.

     

    Apple Baker

     

    • Une recette toute simple :
      • de l’huile de coco (ou du beurre fondu)
      • du sucre complet
      • de la cannelle
      • des raisins secs
      • des noix hachées, des noisettes
      • 1 grosse pomme 

     

    • Évider le cœur de la pomme, entailler la peau pour éviter qu'elle n'éclate et la placer  dans le plat.
      Dans un petit bol, mélanger la graisse de coco fondue, le sucre, la cannelle, les raisins secs et les noix.
      Farcir le centre de la pomme, et disperser le supplément sur la pomme. Ajouter un peu d'eau dans le plat de cuisson. Cuire au four pendant à 180 ° jusqu'à la consistance désirée. Le résultat est très gourmand ! Avec une soupe en entrée, ça peut faire un repas de fin de journée lors de la saison froide.

     

     

    Pour ceux qui aiment le contraste chaud/froid, il est toujours possible d'y rajouter une boule de glace avant de servir. Ce plat permet à la fois la cuisson au four et la dégustation.

     

    Apple baker

    A découvrir sur lors de mes expositions ou en boutique.

     

    Et pour consulter et télécharger quelques recettes de pommes aux four,

    je vous invite à cliquer ici.

     

    Boutique ALittleMarket

     

    Si vous aussi vous aimez les pommes au four,

    n'hésitez pas à indiquer votre recette préférée.

    Elle pourrait compléter la liste de recettes déjà présentes !

     


    4 commentaires
  • (sans gluten ni laitage) 

    Vous avez un beau plat à cake ? Alors voici une proposition de recette pas ordinaire aux épices et aliments énergétiques.

    Cake au curcuma, noisettes et raisins secs

    Ce cake est un gâteau au yaourt inspiré d’une recette issue de « Desserts sains et gourmands » de Valérie Cupillard. J’y ai apporté quelques modifications qui me convenaient.

     

    Voici les ingrédients qu’il vous faudra :

    • 1 yaourt de soja
    • 1 pot de sucre complet (utilisez le pot du yaourt vide comme dosage)
    • ½ pot d’huile d’olive
    • 3 œufs
    • 3 pots de farine de riz complet
    • ½ sachet de poudre à lever
    • 1 cuillère à soupe de curcuma
    • 3 cuillères à soupe de poudre de noisettes
    • 2 cuillères à soupe de noisettes concassées
    • Des raisins secs (à votre goût)
    • Du thé parfumé

     

     

    • Faites tremper vos raisins secs dans le thé.
    • Mélangez le yaourt avec le sucre et l’huile d’olive.
    • Ajoutez les œufs entiers et mélangez.
    • Mélangez la farine, la poudre à lever, le curcuma et la poudre de noisettes.
    • Ajoutez le mélange au précédent.
    • Versez les raisins égouttés et les noisettes concassées, puis mélangez à nouveau !
    • Garnissez un moule de papier sulfurisé et versez la préparation.
    • Vous n’avez plus qu’à enfourner 30 minutes au minimum, thermostat 180°C (vérifiez quand même avec la pointe du couteau avant de défourner !).

     

    Cake au curcuma, noisettes et raisins secs

    Il ne vous reste plus qu’à déguster !!

    N’oubliez pas ensuite de venir me dire ce que vous en avez pensé !

     

    Télécharger « Cake au curcuma, noisettes et raisins secs.pdf »

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique