• LA COLOMBIERE 

    (domaine viticole et chambre d’Hôte)

    34 rue du Bourg    71150 REMIGNY 

     

    ouvrira ses portes le week-end du 21 et 22 mai 2016.

     

    LA Colombière

     

    A cette occasion, vous pourrez déguster la dernière cuvée  de BOURGOGNE PINOT NOIR ainsi  que des  spécialités bourguignonnes : fromages de chèvre , pain d'épices, miel , nougat etc...

    Une cave sera réservée à une exposition d'artistes : avec des tableaux des peintres Robert Alain Golay, Chantal Rivoire et Sylvie Gallego de l'atelier Arcanthe ainsi que mes poteries en faïence (je ne serai pas présente mais Denyse pourra répondre à vos questions) :

     

    Exposition à La Colombière (Bourgogne)

     

    Un vide grenier « maison » sera également organisé pour trouver l'objet rare !

     

    La Colombière

     

    Le jardin, traversé d'une petite rivière, sera à la disposition des visiteurs pour un pique-nique avec barbecue aux ceps de vigne.

     

    N'hésitez donc pas à venir accompagné de vos amis, de votre famille, pour découvrir ou redécouvrir ce magnifique coin de Bourgogne en toute convivialité.

     

    La Colombière

     

    Denyse, Christelle et Delphine LARMIGNY

    seront ravies de vous accueillir à La Colombière !

     

    Tél : 06.83.59.24.96 ou 03.85.87.11.18

    pour toute commande la bouteille est à 8 € et le magnum  année 2010  à 25 €

     à boire avec modération bien sûr !

     


    2 commentaires
  • Rapide, nutritif, avec, entre autre, des protéines bien assimilées et peu onéreux, l’œuf à la coque peut composer un repas simple, équilibré et rapide à préparer.

    Il est bien souvent accompagné de pain, les mouillettes. Faciles à tremper mais très bourratives et moins digestes que l’œuf surtout lorsqu'on tolère mal le gluten !

    On peut les remplacer ou les accompagner de légumes à la vapeur ou grillés. Les asperges sont les légumes les plus fréquemment choisis mais vous pouvez aussi varier pour des carottes, des courgettes, du céleri, des brocolis… Il n’y a que l’embarras du choix !

     

    Les coquetiers

     

    Quelques petites astuces pour cuire son œuf, 3 minutes dans l’eau bouillante mais aussi :

    • Déposer délicatement l’œuf dans l’eau à l’aide d’une cuillère à soupe permet de limiter les chocs.
    • Si l’œuf est à température ambiante, le choc thermique est moindre et cela réduit les risques de fêlure de la coquille.
    • Il est aussi possible de percer la coquille de l’œuf afin d’éviter son éclatement.
    • Certains mettent du sel ou du vinaigre dans l’eau de cuisson pour éviter que le blanc ne s’échappe en cas de fêlure de la coquille.

     

    Oeuf à la coque

     

    Il est important de choisir des œufs bien frais, jusqu'à 7 à 9 jours après la ponte, bio de préférence.

     

    Vous connaissez la petite astuce de grand-mère pour savoir si votre œuf est encore « frais » ?

    Il suffit de plonger les œufs dans un récipient rempli d’eau !    ​             

    • Si les œufs qui coulent : ils sont encore frais. Vous pouvez donc les consommer à la coque par exemple.
    • Si les œufs flottent vers le milieu : ils sont encore bons mais il faut les consommer rapidement mais bien cuis comme en omelette ou œuf dur, pas d’œuf à la coque !
    • Et s’ils flottent vers le haut, c’est qu’il ne sont plus consommables. Il faudra les jeter !

    En résumé, plus l’œuf flotte, moins il est frais, et plus l’œuf coule, plus il est frais !

     

    Fraîcheur des oeufs

     
    J'avoue que j'ai la chance d'avoir des poules qui me font de bons œufs. Mais pour savoir si les œufs que vous achetez sont bio ou pas, il vous suffit de lire le premier chiffre du code imprimé sur la coquille.
     
    Vous aurez ainsi une indication sur le mode d'élevage de la poule : 
     
    • 0 : œuf bio : oeuf de poule élevée en plein air en conformité avec le cahier des charges de l’agriculture biologique (élevages moins denses, avec abris et végétation, alimentation bio à 90%).
    • 1 : œuf de poule élevée en plein air : œuf de poule élevée en plein air (parcours extérieur essentiellement recouvert de végétation, au moins 4m2 par poule).
    • 2 : œuf de poule élevée au sol : œuf de poule élevée au sol (les poules sont élevées dans des bâtiments et n’ont pas accès à l’air libre)

    • 3 : œuf de poule élevée en cage (batterie) : œuf de poule élevée en cage (les poules sont dans des cages souvent peu aménagées, de taille très réduite).

     

     

    Alors bon appétit !

     

     Boutique ALittleMarket

     

     


    7 commentaires
  • Depuis peu, des encarts publicitaires sont présents sur le blog. C'est un fait imposé par la plateforme Eklablog. Ce n'est malheureusement pas un choix de ma part et je vous prie de m'excuser pour ces désagréments. J'espère pouvoir trouver une solution rapidement.

    Boutique ALittleMarket


    votre commentaire
  • Le beurrier à eau est un ancien système de conservation du beurre. Il aurait été conçu au XVIIIe siècle, donc bien avant le réfrigérateur. Ce pot permettait de conserver le beurre à l’abri de la lumière et de l’air ambiant. Il s’est fait plus rare de nos jours mais il est encore possible d’en trouver chez certains potiers.

     

    Beurriers à eau

     

    Comme une boîte, il est composé de deux parties : la base où l’on verse de l’eau salée dans le fond et le couvercle haut qui, lui, est rempli de beurre. Une fois le beurrier fermé, le beurre est en contact avec l’eau. Ce système empêche l’oxydation et le beurre ne rancit pas. Pour une bonne conservation, il est nécessaire de changer l’eau tous les trois jours environ .

     

    Le beurrier à eau

     

    C’est un moyen écologique qui permet de maintenir de beurre à température ambiante pour qu’il soit plus facilement tartinable. Voilà du beurre parfait pour tartiner le pain chaud ou pour cuisiner. Il reste tendre sans pour autant fondre puisqu’il est quand même maintenu au frais par l’eau. Le beurre se garde ainsi plusieurs semaines, sans prendre de goût ou d’odeur désagréables.

    On peut laisser le beurre sur la table, sur le plan de travail ou le comptoir de la cuisine… il sera naturellement conservé grâce au système ingénieux de ce beurrier.

     

    Le beurrier à eau

     

    On peut trouver des beurriers avec tous ou sans trous, les deux se font. Chacun à ses inconvénients et ses avantages.

    Le beurrier avec trou demandera une grande vigilance dans le remplissage de l’eau car il ne faut pas que le beurre reste au contact de l’air ambiant. Il faudra donc bien remplir la base et refermer le beurrier au-dessus de l’évier pour s'assurer que chaque petit trou du bol soit bien au contact de l’eau.

    Le beurrier sans trou demande un peu moins de vigilance puisque le couvercle sera toujours bien refermé dans l’eau. Il faudra par contre le consommer peut-être un peu plus rapidement lorsque vous arriverez dans le fond.

     

    Le beurrier à eau

     

    Pour bien remplir son beurrier, il faut bien tasser le beurre ramolli au fond du couvercle en faisant bien attention de ne pas laisser de poches d’air. Lorsque vous vous servez en beurre, glisser la lame du couteau à la surface pour recueillir le beurre. Il faut éviter de plonger la lame dans le beurre pour ne pas créer de poche d'air.

    Une petite astuce : au cas où le beurre rancirait malgré tout, je vous conseille de le stériliser après lavage. Laissez-le simplement au four : 1h à 100° !!

     

    Nombre de personnes ont un beurrier hérité de leurs grands-parents dans leurs placards mais ne savent pas comment l'utiliser.

    Et vous ? Avez-vous un beurrier à eau ? Qu'en pensez-vous ?

     

    Terr'Ame_Véronique Bélier Céramiste_Trévoux

     

    Voir les beurriers à eau

     

     


    27 commentaires
  • Je serai au marché des potiers de Bourg en Bresse le dimanche 27 et le lundi 28 avril. Alors avant ou après la chasse aux œufs de Pâques, venez découvrir les créations et rencontrer les potiers !

     

    Marché des potiers de Bourg en Bresse

     


    2 commentaires