• Histoire d'émail

    Régulièrement sur les marchés, on me demande comment je décore mes pièces : un vernis, de la peinture, un émail ?

    On peut recouvrir ses céramiques selon différentes techniques. Très souvent, notamment en ce qui concerne la vaisselle, les pièces sont émaillées. Ce qui est mon cas.

     

    Mais qu'est-ce qu'un émail ?

     

    Un émail est une matière fondante composée de différents minéraux ou oxydes (silice, feldspath, kaolin, oxydes métalliques...), qui se vitrifie et fusionne avec le tesson en céramique par l'action de la chaleur apportée par la cuisson. L’émail forme donc une couche de verre qui peut être plus ou moins opaque, plus ou moins brillant, et diversement coloré en fonction des matières premières utilisées mais aussi des conditions de cuisson, entre autre.

    Ces minéraux sont produits par la nature, issus de la croute terrestre, du cœur de la Terre. La silice par exemple, indispensable à la formation du verre, se retrouve dans le quartz, le sable, le grès, le silex… Ces minéraux doivent être réduits en poudre, mélangés entre eux selon certaines règles pour former un émail. Restera à mélanger avec de l'eau pour en permettre la pause.

     

    Quartz Sable silicieux

    Quartz

     https://www.thespruce.com

    "Great Sand Dunes National Park and Preserve"

    Par Wing-Chi Poon- Wikipedia

    Silice

     Morceau de grès

     Silice en poudre

    Morceau de grès

    Par Jonathan Zander - Wikipedia

     

    Pour autant, ce n’est pas parce que l’on mélange différentes matières premières que l’on obtiendra un émail. Il y a des règles à respecter, d'autant plus pour une production destinée à un usage culinaire. Il faut que l'émail soit solide, n'accroche pas, résiste aux aliments acides ou qui attaquent (vinaigre, sel...)... On peut donc se retourner vers les fournisseurs de matériel céramique et acheter des émaux déjà préparés ou bien, comme s'est mon cas, faire ses propres émaux.

     

     La recherche en émaillage...    

     

    Donc, la composition d’un émail ne s’improvise pas. Cela demande beaucoup de patience, d'humilité, d’essais et de cuissons avant de trouver l’émail qui convient. Comme beaucoup, je réalise ces essais sur des tessons comme sur les photos ci-dessous.

     

    Pesées triangle 1 de Daniel de Montmolin

    Exemple d'essais en triangle réalisés au CNIFOP - avant cuisson

    Tessons avant émaillage

     

    Ensuite vient la cuisson et ses révélations : coulures, décollement, matité, brillance, opacité ou transparence, tressaillage... Les résultats nous donnent des pistes à creuser, c'est loin d'être terminé !

     

    Résultats essais d'émaux

     

    Pour affiner son émail, il est bien utile de se plonger dans les diagrammes de fusion, fruit d'années de recherches, d'expérimentations et de mise en notes de Frère Daniel (de Montmollin) de la communauté de Taizé. Ce travail, partagé et diffusé au plus grand nombre par le biais d'un livre (Pratique des émaux 1300°C – Minéraux, roches, cendres) est d'une très grande valeur pour les céramistes. 

     

    Diagramme de fusion

     

    D'autres céramistes ont également partagés et publiés leurs travaux et méthode de recherche. Tous ces partages représentent un travail colossal et permettent donc de s’appuyer sur des bases pour continuer d'évoluer.

     

    A partir de là, on repart sur des calculs, des formules formules chimiques à modifier point par point, et de nouveaux et nombreux essais...

    Recherche émaillage

     

    Donc un émail est quelque chose de complexe et long à trouver. Il ne suffit pas de faire varier un oxyde pour obtenir une nouvelle couleur par exemple, ce n'est pas souvent aussi simple. C'est pour cela que lorsqu'on me demande si je peux faire la même pièce mais d'une autre couleur, et bien c'est compliqué si ce n'est pas un émail que je propose. Ceci-dit, compliqué ne dit pas impossible !

    Du coup, lorsqu'on on a une formule qui nous convient, et bien, on en profite un peu en ayant toujours bien conscience que c'est la nature qui nous offre cette possibilité. Ce passionnant travail de fourmi demande donc du temps pour changer de collection par exemple mais c'est un plaisir de recherche qui fait parti de ma pratique.

     

     

    Boutique Etsy

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Septembre à 19:31

    Hé bien, félicitations !

    Que de travail, mais qui semble si passionnant...

    Je vous souhaite une belle continuation !!!

    Yantra

    2
    jabe
    Samedi 30 Septembre à 10:32

    Super ton petit reportage. Bravo. Bises

     

    3
    Lundi 2 Octobre à 18:11

    Bonsoir Véronique ,,, Un article intéressant ,,, j'ai aimé te lire,,, En effet cela ne se fait pas en claquant des doigts ,,, Il faut beaucoup de patience dans ton métier,,, tu l'aimes et cela donne de beaux objets ,,,bravo à toi et bonne continuation pour trouver beaucoup de formules pour ton émail ,,, douce et belle soirée,,, bisous bisous,,, la mure brode

    4
    Claudine
    Lundi 9 Octobre à 10:21
    Un grand merci Véronique pour tes explications. En effet la création de un e-mail c est beaucoup de recherche.quand on voit tes oeuvres on comprend tout. Sympa ton atelier.bonne continuation à toi.et au plaisir de découvrir d autre oeuvres colorees
    5
    Claudine
    Lundi 9 Octobre à 10:22
    C est pas e-mail, mais bien EMAIL,
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :